Partager

Zéro déchet : 5 astuces pour réduire ses déchets

Le zéro déchet est un mouvement largement démocratisé par la fameuse Béa Johnson qui a pour but de réduire vos déchets (voire supprimer vos poubelles). Un effet de mode qui, pour une fois, va dans le sens de la planète, c’est pour ça qu’on vous en parle sur Juicy. Car avant d’être un effet de mode, c’est surtout un mode de vie à adopter. Il est facile de réduire ses déchets quand on a les informations nécessaires pour se lancer. C’est pourquoi nous partageons avec vous 5 astuces pour réduire ses déchets.

1) Réduire les emballages
La première chose pour adopter le zéro déchet est de réfléchir à tous les emballages présents au quotidien. L’emballage des piles neuves pour la télécommande, l’emballage pour deux tranches de jambon à la boucherie, l’emballage d’une commande sur internet. Tout est emballé ! Il faut donc veiller à réduire au maximum ces emballages et le cas échéant, choisir un emballage recyclable (verre, carton) contre les emballages non recyclables (plastique).

2) Acheter en vrac
Pour l’alimentation et certains produits ménagers ou cosmétiques, il est possible aujourd’hui d’acheter en vrac. Pour cela, il suffit d’aller faire vos courses avec vos propres contenants : sacs en tissu pour le riz, les légumes, des bocaux en verre pour la viande et le fromage… L’idée est de n’avoir rien à mettre à la poubelle en rentrant chez vous.

3) Supprimer le jetable pour le durable
Tout est jetable aujourd’hui : les rasoirs, les mouchoirs, les vêtements. Il faut consommer, donc tout est pensé avec une durée de vie limitée. Le problème est que ça génère des déchets au quotidien. L’idée est de remplacer ces éléments par leurs « ancêtres » ! Il faut faire comme avant, pour retrouver de la durabilité au quotidien. Mouchoirs en tissu, rasoir de sécurité, serviette en tissu, brosse en bois pour la vaisselle, vêtements de bonne qualité et avec un style indémodable…

4) Composter !
Dans votre poubelle d’ordures ménagères (tout ce qui n’est pas recyclable), il y a une bonne partie de déchet organique (restes, épluchures, noyaux, trognons de pomme). Au lieu de faire partir ça à la benne à ordure, vous pouvez composter ! Pour ça, il y a différentes options : le bokashi si vous êtes en appartement sans balcon, le lombricomposteur si vous avez un appartement avec balcon et le composteur classique à mettre dans le jardin si vous avez un jardin. L’avantage ? Ces déchets ne passent plus par les usines de traitement des ordures, mais retournent directement à la terre. La boucle est bouclée.

5) Acheter de seconde main
Le zéro déchet, c’est aussi réduire l’utilisation des ressources et des matières premières. Quand on achète quelque chose de neuf, il a été produit à partir de ressources épuisables et en plus il y a souvent un emballage. Achetez de seconde main permet de donner une seconde vie à des objets qui peuvent encore servir. Pour cela, il y a Le Bon Coin, les sites de petites annonces, les brocantes…

Ces 5 astuces permettent de prendre conscience qu’il n’est pas si compliqué qu’il n’y parait de s’engager en appliquant des solutions concrètes. N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres astuces pour se lancer dans le zéro déchet !

Articles Similaires

Manon Lecor

Adepte du zéro déchet, j'écris sur Juicy des articles sur le thème de la consommation responsable. Je partage avec vous mon expérience à base d'astuces à appliquer au quotidien pour mieux consommer, le tout dans la bienveillance.
  1. Pingback: Les limites du zéro déchet - Juicy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juicy
Fermer le mode de cuisson