Partager

3 façons de composter vos déchets

Crédit photo : Manon Lecor

Composter ses déchets, c’est une façon d’aller plus loin dans le recyclage. Aujourd’hui, il existe deux types de poubelles en France : les ordures ménagères (déchets organiques et déchets non recyclables) et les déchets recyclables. Pour réduire de manière drastique vos ordures ménagères, vous pouvez opter pour le compost ! Quels sont les avantages ? Vous réduisez l’impact du traitement des ordures et vous améliorez la qualité des sols ! Que du bon ! Mais quelles solutions adoptées ? Selon son logement et ses possibilités, voici 3 techniques pour composter vos déchets.

Le composteur

Le composteur de jardin est la méthode la plus « simple », car il suffit d’installer ce grand bac en bois dans votre jardin et d’y mettre vos déchets organiques : épluchures, restes de repas, coquilles d’œuf, journaux… Tout ce qui vient de la nature et du vivant peut se composter (ou presque) ! Après quelques mois, vous pourrez commencer à utiliser votre compost et nourrir votre terre. C’est la meilleure méthode pour avoir une terre fertile sur le long terme ! À vous le magnifique potager !

Le lombricomposteur

Lorsque vous n’avez pas de jardin, mais un balcon, il existe le lombricomposteur. L’occasion pour vous d’adopter des animaux de compagnie : plein de petits vers qui se feront un malin plaisir à manger et digérer vos déchets. Le principe est de mettre vos déchets parmi les vers, ceux-ci les digèrent et le résultat tombe au fond du lombricomposteur. De l’engrais sain et naturel pour vos plantes d’intérieur ! Attention, ces petits êtres sont fragiles ! En cas de froid, il vaut mieux les rentrer au chaud. Mais de manière générale, nous vous conseillons de le mettre sur le balcon, car ça peut faire UN PEU de bruit et ça peut attirer les mouches (plus on est de fou, plus on rit).

Le composteur bokashi

Quand vous n’avez ni jardin ni balcon, voici une solution encore peu connue : le bokashi ! Il s’agit d’un terme japonais qui signifie « matière organique fermentée ». Le principe est de mettre les déchets dans un seau fermé hermétiquement en alternant déchets et son de Bokashi (une sorte de son de céréale). C’est ce son qui va permettre de créer le compost. Il faut généralement deux seaux afin d’avoir une rotation. Lorsqu’un seau est rempli, on le laisse poser deux semaines avant de le mettre au compost.

Maintenant vous connaissez 3 solutions pour composter vous-même ! Alors, quelles solutions allez- vous adopter ? Peut-être compostez-vous déjà ? Laissez-nous un commentaire pour nous en parler ! Et si vous avez des questions sur l’une de ces 3 techniques, nous serons ravis de vous aider.

Articles Similaires

Manon Lecor

Adepte du zéro déchet, j'écris sur Juicy des articles sur le thème de la consommation responsable. Je partage avec vous mon expérience à base d'astuces à appliquer au quotidien pour mieux consommer, le tout dans la bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juicy
Fermer le mode de cuisson